Pascal Barbot
Pascal Barbot
Chef-cuisinier de l’Astrance, 3 étoiles Michelin
Pascal Barbot a appris le métier au lycée hôtelier en Auvergne, mais aussi « sur le tas » en mettant à profit ses vacances scolaires pour cuisiner dans de petits établissements. En 1993, il fait son service militaire dans la marine en Nouvelle-Calédonie, à bord du Jacques Cartier : une expérience qui lui donne le goût de la découverte de produits et saveurs inconnus. Il fut également le cuisinier privé de l’amiral du Pacifique. De 1994 à 1998, il est commis, chef de partie puis second de cuisine à L’Arpège. Ensuite, il passe un an à Sydney où il participe à la création de l’Ampersand (nommé meilleure cuisine d’Australie par Condé Nast) comme chef de cuisine. En 1999, il est pendant quelques mois chef de cuisine au restaurant Lapérouse à Paris, puis ouvre l’Astrance avec Christophe Rohat. En 2005, l’Astrance est récompensé de la note de 19/20 et Pascal Barbot est élu cuisinier de l’année par le Gault et Millau. L’Astrance obtient ses 3 étoiles au guide Michelin en 2007. Grand voyageur, Pascal se nourrit de ses déplacements pour réinventer sans cesse ses recettes.
Parrain de : plante heureuse n°14 Basilic grand vert
« J’apprécie particulièrement le basilic grand vert pour sa puissance aromatique. Puissant, et en même temps fragile, ses arômes ne sont pas très résistants à la cuisson… On se laisse séduire par son côté faux costaud ! Aromatique, vert, épicé, il nous embarque directement sur des notes méditerranéennes. Je l’associe en particulier avec des produits laitiers, des tomates bien rouges, des poissons de première qualité, une fricassée de volaille… Et avec d'autres herbes: menthe, ciboule-ail, coriandre et shiso. »

Producteurs

Sourceurs

Chefs

Recettes